yui
Evénement du Mois--->
     

 

Arisanat & Folklore

L’artisanat marocain est un art authentique transmis de génération en génération et farouchement préservé depuis des siècles, il s’agit d’une des caractéristiques fondamentales de la vie quotidienne des marocains.
Adapté à la vie moderne, notre production artisanale s’est développée tout en préservant sa touche traditionnelle, offrant ainsi une large variété de produits tel que : la poterie, la maroquinerie, la marqueterie, l’orfèvrerie, la tapisserie ou encore la vannerie et les céramiques.
La maroquinerie : émanant des plus anciennes traditions de Fès, Marrakech et Meknès, où des quartiers réservés uniquement aux tanneurs produisent : bagagerie, accessoires, babouches, poufs, ceinture, selles…
Les métaux : le métal et le fer forgé sont également utilisés pour produire des articles tels que les bougeoirs, appliques, moucharabiehs, cadre pour miroirs, et autres.

Le bois : les ébénistes et artisans  marqueteurs travaillent surtout le bois de Cèdre et de Thuya. La ville d’Essaouira est spécialisée dans la marqueterie, petites boîtes, coffres, tables sur pieds, damiers, échiquiers sont des articles que vous retrouverez dans les souks de l’ancienne Mogador.
Les tapis : vous avez l’embarras du choix entre le tapis rural, appelé tapis berbère ou touareg . Sous différents styles, couleurs et tissus. Les régions réputées pour la tapisserie sont le Moyen Atlas (Azrou), la région d’Oulmes,  Chichaoua, Aït Ouaourguite (Ouarzazate) et Taznakht.
Et le tapis urbain, plus moderne, aux couleurs sobres, le plus souvent fabriqués à  Rabat, Meknès, Fès et Marrakech.
Les céramiques : une grande spécialité artisanale du Maroc dont la ville de Safi porte le flambeau.
Les artisans potiers embellissent leurs productions avec des teintes diversifiées et des décorations florales ou géométriques. Et propose différents articles allant des services de tables, aux vases, tagines, jarres et plateaux.
La broderie : un travail exécuté avec beaucoup d’adresse utilisant pour la plus part des fils de soie de différentes couleurs. Et représentant des dessins floraux ou arabesques géométriques que l’on retrouve dans les nappes, napperons, kaftans et tenues de soirée marocaines.

La Vannerie : osier, raphia, roseau ou palmier ce savoir faire est transmis de mère en fille dans les régions rurales. La production est différente d’une région à l’autre. Paniers, boîtes, plateaux sont tous des articles faits à la main.

La musique rurale est inspirée par la beauté du paysage rural marocain, par ses sons rythmiques et ses percussions omniprésentes. Cette musique est principalement produite dans le Rif, les hauts,  moyen et anti Atlas ainsi que par les autres tribus arabes.
La musique citadine : est diversifiée, elle se décline sous plusieurs formes rythmées, poétiques et
mélodieuses dont la musique andalouse : l’orchestre est composé de plusieurs instruments à cordes, les poèmes
sont en arabe classique ou dialectal.
On distingue également la musique dite religieuse, permettant l’élévation de l’âme vers le divin, comme la musique soufie, dont la ville de  Fès  abrite annuellement le festival « Musiques sacrées du Monde » ou encore la confrérie des gnaouas dont le festival se tient à Essaouira tous les mois de Juin « Ganouas et rythmes du Monde ».
Le folklore marocain est riche et diversifié du fait que chaque région du royaume a ses propres mélodies et ses danses et costumes. Dans l’optique de préserver cette identité,  les autorités organisent chaque année une manifestation à Marrakech pour rapprocher le grand public de la culture traditionnelle et préserver cette richesse. Il s’agit du Festival des arts populaires.

 

Share to Facebook Share to Twitter Stumble It More...